HORAIRES EXCEPTIONNELS
Mardi : 9h/12h30 – 13h30/17h
Mercredi : 8h30/12h30 13h30/16h30
L’association est fermée les lundis, jeudis et vendredis.

.

Retrouvez ici la sélection, mois par mois, des coups de cœur et très bons livres du dernier comité de lecture…

Odyssée
de Peter Van Den Ende
Image is not available
"Cet album sans texte, grand format, est une merveille graphique en noir et blanc, qui fourmille de détails et embarque l'imagination dans un voyage immense par le truchement d'un petit bateau de papier qui se retrouve abandonné tout seul dans l'océan.
Ce bateau rencontre des êtres étranges et fascinants, des monstres marins, et vit des aventures époustouflantes, dans des paysages impressionnants, qu'il s'agisse de fonds marins luxuriants, de rives exotiques ou de constructions portuaires sophistiquées, qui se déploient pleine page ou sur de magnifiques doubles pages. Son odyssée ne lui épargne pas les maux du monde contemporain, ni les retrouvailles avec le passé de la Terre, et tout un univers fantastique envahit les pages, tandis que le frêle esquif, ballotté, emporté, renversé parfois, poursuit élégamment sa route jusqu'à accoster à bon port...
Les pages de garde de l'album attestent de ce périple imaginaire en en retraçant le parcours sur la carte du monde, comme dans les atlas des premières découvertes maritimes.
Tout est mystérieux dans ce voyage onirique, mais on se laisse guider par les sensations que le dessin provoque en jouant du mouvement, des ombres et des lumières, des effets de matière et d'échelle, dans un foisonnement qui peut tour à tour inquiéter ou émerveiller. L'album invite à laisser vibrer son imagination et à se plonger dans le fourmillement de détails graphiques dont la virtuosité de l'auteur nous régale."
Le grand méchant chelou
de Nathalie Vessié-Hodges
Image is not available
"Un grand méchant chelou, le ventre bien vide, décide de plonger dans les contes pour y faire ses rapines. Mais une fois dans le livre, il se trouve nez à nez avec un Chaperon rouge rabougri qui lui crie : « C'est à c't'heure-ci qu't'arrives ? (...) Tu m'as fait poireauter ! On a un conte à rendre ! Cela fait des années que je passe à t'attendre ! ». L'envie de croquer un Chaperon mémé est tout de suite moins séduisante et le grand méchant chelou ne sera pas au bout de ses surprises...

Ce détournement du Petit Chaperon rouge est épatant ! Texte en vers, chute surprenante, références en pagaille et illustrations drolatiques offrent une cure de jouvence au conte traditionnel. Ici (comme bien souvent), le loup est un nigaud et Chaperon rouge et Mère-Grand sont les deux véritables héroïnes de cette version. Le ton irrévérencieux est souligné par l'utilisation de différents registres de langage, ce qui donne une furieuse envie de lire ce texte à voix haute !
L'illustration, elle, joue avec la mise en abyme. Le dessin est fin, presque caricatural pour les personnages, présentant un Chaperon rouge très loin des clichés habituels. Son apparition, de face, les mains sur les hanches, les deux seins tombant et les yeux exorbités et ridés, est un régal !
On pourrait aussi s'appesantir sur le soin apporté à la typographie, l'importance des détails, les variétés de cadrage... Mais, faisons bref : voici un petit bijou pour vos zygomatiques, alors n'hésitez pas à le partager sans tarder !"
Sophie Germain : La femme cachée des mathématiques
de Sylvie Dodeller & Julien Billaudeau
Image is not available
"Le 13 juillet 1789, Sophie a 13 ans et cherche un livre captivant pour supporter l'ambiance survoltée de Paris. Ce sera un ouvrage sur l'histoire des mathématiques et le début d'une passion. Car Sophie va, non seulement, comprendre seule les préliminaires, mais aussi les développements plus ardus qui vont se présenter, pour ensuite se plonger dans des théories de plus en plus complexes.
Après s'être opposés à ce désir de s'adonner à ces études, ses parents finissent par la soutenir, mais elle n'aura jamais la possibilité de suivre des cours directement : c'est inenvisageable à l'époque. Elle entretient cependant des liens confraternels avec les grands mathématiciens de son temps et correspond avec Gauss. Pour couronner le tout, elle participe, sous anonymat, à un concours lancé par l'Académie des Sciences...

Sa biographe réussit le tour de force d'ancrer Sophie Germain dans son époque, de manière réaliste et vivante, tout en donnant son point de vue de femme du XXIe siècle. Cela donne un récit alerte, attachant et piquant. On se délecte de la digression qu'est l'interview d'Anne Chopinet, première femme reçue au concours de Polytechnique en 1975 !
Des pages, illustrées par des figures qu'il faut rapprocher de la théorie des surfaces élastiques (sujet du concours de l'Académie), rythment les chapitres et ornent les pages de garde. L'illustrateur y utilise les couleurs primaires, comme sur la couverture.
Une très bonne approche de l'histoire des mathématiques en même temps que des problématiques féministes."
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider