Retrouvez ici la sélection, mois par mois, des coups de cœur et très bons livres du dernier comité de lecture…

Diapositive 7
Le plus bel été du monde
de Delphine Perret
Image is not available

"Ce beau livre cartonné, au papier épais, est dédié « aux lieux qui demeurent et nous voient passer ».
Le plus bel été du monde est imprégné des paysages de collines douces qui entourent la maison de famille où l'enfant et sa mère passent des vacances, et auxquels l'aquarelle confère une épaisseur et une grande tendresse. Rien d'exceptionnel, certes, dans cet été au quotidien, où mère et fils dialoguent de façon très naturelle, au fil de leurs activités toutes simples de promenade, de cueillette, de baignade, ponctuées de brèves rencontres amicales ou familiales. Observer les grillons, chercher sa casquette, siffler avec une herbe, regarder une photo, chercher à nouveau sa casquette, autant d'occasions de partager des sensations, des émotions, des souvenirs, d'apprendre le monde, par bribes, et de grandir.

Ce bel été est fait de petits riens, d'impressions, de moments fugaces, d'échanges brefs, où s'immiscent les souvenirs, celui de l'endroit où se cache le bocal de bonbons, mais celui aussi du grand-père (« Est-ce que t'as pleuré quand papi est mort ? » « Bien sûr. »). Le texte capte des bribes de dialogue, des instantanés de la parole qui rythment la vie quotidienne. Chaque double page illustre un moment de vie et le très court dialogue qui l'accompagne, entre les paysages à l'aquarelle, sans texte. L'image récurrente de l'enfant face à ses chaussures à lacets, boudeur tout d'abord, puis à la tâche, et enfin chaussé (« J'ai réussi ! » « Bravo ! ») nous dit aussi comme on grandit avec ces petits riens et toute la tendresse qui les accompagne.
Le plus bel été du monde est un magnifique album où la fantaisie que l'on connaît à Delphine Perret se traduit en douceur dans la finesse et la diversité des illustrations, dessin au trait et aquarelles, qui donnent une profondeur émouvante, parfois malicieuse, aux courts échanges entre la mère et son fils."

Diapositive 7
Trek
de Pete Oswald
Image is not available

"Le jour se lève à peine sur la ville, un père et son enfant se réveillent. L'excitation est à son comble : ce matin, ils partent randonner. Après quelques préparatifs, ils prennent la route en direction d'une montagne boisée. Une fois sur le sentier, ils se retrouvent seuls au monde au milieu de la nature et observent avec émerveillement les paysages et la faune sauvage. Le chemin leur réserve quelques épreuves : une rivière à traverser, des rochers à escalader... qu'ils surmontent en s'entraidant.
Enfin, ils parviennent au sommet avec comme récompense un point de vue magique sur les montagnes environnantes survolées par de majestueux rapaces.
Il reste à nos deux randonneurs une mission qui leur est chère à accomplir : planter une nouvelle pousse d'arbre, perpétuant ainsi la tradition familiale. Une photo immortalise ce moment partagé. De retour chez eux, ce nouveau cliché rejoint l'album familial empli de chaleureux souvenirs.

Cet album magnifiquement illustré n'est parsemé que de rares onomatopées. Mais les mots ne manquent pas à cette histoire pleine de sensibilité qui transpire la quiétude et la complicité. Les différents cadrages des illustrations offrent des perspectives variées invitant le lecteur à observer le cheminement des deux héros et les espaces naturels sauvages qu'ils traversent. L'équilibre fragile et la diversité de la nature y sont bien mis en valeur.
L'album se présente sous un format à la française. Les illustrations sont travaillées au pastel et à la peinture, dans un panel de couleurs automnales.
En fin d'album, l'auteur dédie son ouvrage à son père ainsi qu'à son grand-père, perpétuant ainsi semble- t-il sa propre cette tradition familiale.
Un bel album sur la transmission et la communion avec la nature."

Diapositive 7
La guerre des épices
de Florence Lamy
Image is not available

"En 1771, au temps de la célèbre Compagnie des Indes, une frégate, sous les ordres du Capitaine de Villemot, quitte Port Louis (Lorient) pour une mission secrète : aller dérober aux Hollandais des plants de girofliers et de muscadiers qui ne poussent que dans les îles Moluques. A son bord, ont embarqué des cartographes et des savants dont Benjamin, un jeune botaniste de 15 ans. La traversée n'est pas de tout repos : tempêtes, tremblements de terre, combat naval, découverte de villes lointaines, de populations plus ou moins accueillantes... Et le soupçon d'un traître à bord se fait bientôt jour...

Un très bon livre d'aventures sur fond de découvertes scientifiques et géographiques. Un dossier assez complet sur les voyages scientifiques au XVIIIe siècle, le développement du commerce international, la découverte d'espèces végétales peu ou pas connues en Europe, etc., complète le roman.
Le lecteur suit avec intérêt le parcours de Benjamin, adolescent sympathique et loyal envers ses amis. L'autrice a su trouver un bon équilibre entre renseignements scientifiques et déroulement de l'intrigue."

Diapositive 7
Fin d'été
de Stéphanie Demasse-Pottier & Clarisse Lochmann
Image is not available

"Des couleurs, aquarelle ou encre délavée, qui sortent du cadre que le dessin leur avait prévu, créent des dégradés flous entretenant la nostalgie du propos.
Voici une très belle illustration au service du sujet : le retour à la maison après les grandes vacances de l'été ou comment prolonger les moments privilégiés au sein de la famille. Une nuit passée à la belle étoile permet de clore cette période privilégiée ; dans l'imprécision totale du tracé, nous vivons cette quiétude.
Très bel album."

Diapositive 7
La grande histoire de l'écriture
de Vitali Konstantinov
Image is not available

"Cet ouvrage, à la croisée du documentaire et de la BD, s'apparente presque à une encyclopédie. Sa grande force est de ne pas se prendre au sérieux tout en donnant de vraies informations. Les données concernant l'Histoire et les écritures sont très bien expliquées (on est sur un ouvrage de vulgarisation d'un sujet complexe), et contrastent avec les illustrations, qui sont pleines d'humour.
Il faut prendre son temps avec ce livre, apprécier de l'ouvrir pour ne regarder qu'une page ou deux, et surtout, avoir la curiosité d'aller plus loin. De nombreuses informations sont glissées discrètement, comme un nom, un clin d'oeil dans un dessin : on peut y passer des heures !
Le livre est bien construit, le sommaire bien détaillé, il y a un chapitre dédié aux écritures imaginaires.
L'originalité de l'ouvrage, c'est aussi de mettre en annexes la frise chronologique et les postfaces de l'auteur. Les notes et lexique sont également les bienvenus. Cela permet au lecteur d'être projeté directement dans l'aventure.
Ce qui est très bien dans cet ouvrage, c'est qu'il ne revendique pas non plus d'être exhaustif. Il indique beaucoup de choses, et invite à en découvrir d'autres (mythologie, anthropologie, archéologie...).
Le seul point que l'on aurait pu apprécier, plutôt qu'une fin un peu abrupte, c'est une ouverture par exemple sur l'écriture espéranto ou sur l'alphabet phonétique de l'OTAN, qui sont des recherches autour d'un alphabet commun à tous (après avoir eu un aperçu de la diversité de ceux existant dans le monde)."

previous arrow
next arrow